dimanche 24 octobre 2010

[Retro-clone] Un retro-clone oui, mais lequel ?

Depuis quelques temps, plusieurs acteurs du jeu de rôle participent à un mouvement que certains qualifieront de passéiste, le Old-School Renaissance ou encore le Old School Gaming. Ce mouvement prône la résurgence des éditions de D&D issuse du premier age du jeu de rôle (de 1970 à 1980 pour faire simple) sous la forme de nouveaux jeux basés sur les fondamentaux des règles de l'époque. Et tout ceci grâce à la licence OGL de Wizards of the Coast. Pourquoi maintenant ? Nostalgie apparaissant en même temps au sein d'un segment de joueurs qui ont en commun la même tranche d'age ? traumatisme issue de la 4E qui rompt définitivement les liens avec le substrat de D&D ? Envie ou besoin de retrouver un jeu simple et jouable à tous niveaux ? Peu importe, le mouvement est en marche. Mais s'agit-il d'un mouvement de fond ou d'un phénomène de mode ? Une fois de plus peu importe, car la vraie question est : un retro-clone oui, mais lequel ?

Définitions
Oui lequel ? Il existe une offre abondante où il est difficile de se retrouver. Les jeux se ressemblent dans leur volonté de simuler le look & feel d'une époque révolue mais si on regarde de prêt, ils ne s'appuient pas sur les mêmes éditions de D&D. Donc avant d'aborder le catalogue des offres, il convient de présenter quelques définitions utiles pour la suite. Ces définitions semblent être partagées par l'ensemble des rôlistes.

OD&D (ou OE). Représente les livres originaux de D&D publié à la fin des années 70. Les trois premiers livrets Men & Magic, Monsters & Treasure, and Underworld & Wilderness Adventures  ont été complétés par des livrets de campagne Greyhawk (la campagne de Gary Gygax's), Blackmoor (la campagne de David Arneson's campaign), Eldritch Wizardry (diverses campagnes) puis par Gods, Demigods, and Heroes.
Dates de références : 1974 pour les trois livrets marrons, 1978 pour la Original Collector's Edition dans une boîte cartonnée blanche.
Pour en savoir plus

Basic D&D. Représente les éditions publiées à partir des années 1980 jusque dans les années 1990. Le point fort de ces règles réside dans son apprentissage groupe de niveaux par groupe de niveaux. La première édition, B/X, regroupe les fameuses boîtes Basic et Expert alors que la deuxième est connue sous l'acronyme BECMI (Basic, Expert, Compagnon, Master et Immortal). La version la plus récente est le Rules Cyclopedia qui reprend la quasi globalité des éditions précédentes.
Dates de références : 1977 le livre à couverture bleue (Eric Holmes) ,  1981 pour la versio BX (la boite bleue Basic de Tom Moldvay et la boite rouge Expert de David Cook),  1983 pour le BECMI de Frank Mentzer et 1991 (?) pour les Rules Cyclopedia le Aaron Allston.

AD&D1 (ou 1E). Représente la première version de l'Advanced Edition. Curieusement (ou non) il n'y a pas de clones de AD&D2 (enfin il me semble). A partir de la fin des années 70 (1977 ?), AD&D a rapidement remplacé OD&D et est devenu très populaire à travers le monde. Bon nombre de joueurs n'a jamais voulu franchir le cap d'aller vers d'autres éditions ou d'autres systèmes.
Dates de références : De 1978 (Manuel des joueurs) à 1983 (Unearthed Arcana)



D'autres messages suivants détailleront les retro-clones par sources d'inspiration.

Aucun commentaire: