mercredi 20 octobre 2010

Les gnomes dans l'espaaaceeeee

J'ai arrêté ma campagne Pathfinder pour de bonnes raisons (alors que j'avais arrêté ma campagne Blackmoor pour de mauvaises raisons). Le problème était double : le système de jeu était trop complexe par rapport à l'investissement que j'y mettais et la campagne du Seigneur des Runes était incompatible avec le rythme mensuel (pour passer de livret en livret il était indispensable d'être un stakhanoviste du point d'expérience). En résumé, plus le niveau montait plus les joueurs avaient du mal à appréhender toutes les capacités de leur personnage. Le pire c'est qu'en tant que meneur je me révélai incapable d'absorber la multitude de règles. Je m'étais de plus laissé fourvoyé par la complexité de la campagne et je sentais que les joueurs se lassaient de devoir attendre moult niveaux avant de comprendre les arcanes de la campagne. Attiré par les perspectives importantes offertes aux les personnages (l'ensorceleur est passionnant) et par la simplification sur les compétences dont je rêvai par rapport à la version 3.5, j'ai totalement occulté le fait que Pathfinder RPG ne réglait pas les problèmes de fond de la 3.5 (comme les règles trop lourdes dès que l'on veut faire autre chose que taper sur les monstres); le jeu les portait sur un autre plan mais elles restaient obscures aux yeux des joueurs et toujours pire que tout à mes yeux aussi (et je me lassai de ré-expliqué encore et encore le BMO). Néanmoins, Pathfinder RPG est un bon jeu, il lui suffirait pour devenir un excellent jeu d'aller plus loin dans la refondation du système et d'apprendre à couper encore plus profondément ses liens avec la 3.5 (devenir une vraie 4.0 au lieu d'être une simple 3.75).

Après ce long interlude, mal écrit et peu adhérent au reste de l'article, je me dois d'aller vers le but initial de ce post. C'est donc avec un intérêt teinté de cynisme que j'ai compulsé le site d'Infinite Futures. Ce jeu est une déclinaison de Pathfinder RPG pour la science-fiction dont la parution est prévue pour janvier 2011. On trouvera tous les poncifs de la science-fiction (robots, aliens, etc.) et les joueurs devraient être gâté en terme de races, classes et dons divers. Je pense que je vais savourer cet opus et détailler leur approche des compétences modernes, des voyages spatiaux et ainsi de suite.

Message pour mes joueurs : NON je ne compte pas faire une nouvelle campagne à partir de ce jeu.


Aucun commentaire: