jeudi 3 janvier 2008

[Blackmoor] Dave Arneson

L'origine du monde
Le jeu de rôle est issu de la rencontre de deux joueurs. Le premier, Dave Arneson, né à la fin des années 40 et concepteur de jeux (il a crée par exemple la notion de classe d'armure) après avoir découvert les wargame et le second, Gary Gygax qui a écrit le jeu de figurines Chainmail avec Jeff Perren. Arneson a repris Chainmail en a modifié certains points et a surtout changé l'échelle originelle du jeu (1 figurine = 20 troupiers) pour une établir qu'une figurine represente un homme. Arneson a aussi eu l'idée en 1970 de faire des scénarios qui se suivent pour explorer les cavernes situées sous un certain chateau Blackmoor. Le jeu de rôle était né avec le premier "dungeon crawls" et le premier univers de jeu, Blackmoor. Par la suite Gygax et Arneson ont commencé à collaborer pour créer un nouveau système de jeu basé sur Chainmail et intégrant les règles et idées d'Arneson. Ce jeu qui devait s'appeller Blackmoor, est devenu en définitive Dungeons & Dragons. Gygax et quelques autres fondèrent Tactical Studies Rules (TSR) en 1973 pour éditer le jeu sous la forme de 3 volumes: Men and Magic, Monsters and Treasure, et Underworld and Wilderness Adventures avec comme auteurs Gygax et Arneson. Blackmoor, est donc historiquement le premier cadre de campagne disponible pour le jeu (même si le Greyhawk de Gygax sortira en premier supplément et Blackmoor en second supplément en 1975).

La fin d'un rêve
Il semble que Dave Arneson était un concepteur foisonnant et que Gygax était plus dans l'écriture et la mise en place d'un système. Gygax a certainement su mieux se vendre qu'Arneson et est devenu Mr D&D. En 1975 Tactical Studies Rules est dissoute et remplacée par TSR, Inc. dont est exclu Arneson. D&D devient AD&D et Arneson perd ses royalties comme co-auteur. Malgré ses démarches juridiques, il ne les récupèrera pas même lorsque sortira Basic D&D (même si un accord semble avoir été obtenu par la suite hors tribunal).
Après avoir quitté TSR, Arneson crée Adventure Games pour produire des jeux de figurines comme Johnny Reb ou Harpoon et écrire Adventures in Fantasy avec Richard L. Snider (futur auteur de Powers & Perils), un jeu qui serait le D&D idéal pour Arneson (j'ai jamais réussi à tomber sur ce jeu, dommage!). Sa société sera reprise par Flying Buffalo (socéité éditrice de Tunnels & Trolls).
En 1977, The First Fantasy Campaign parait chez Judge Guild, première vraie présentation de l'univers de Blackmoor qui pour cette extension se situe au nord du Great Kingdom, dans un univers crée par le groupe de joueurs de Castle & Crusade Society (fondé par Gary Gygax).

Le retour du roi
Dans les années 80, Dave Arneson retourne chez TSR pour s'occuper d'une série de modules ayant pour cadre Blackmoor, mais un Blackmoort présent plusieurs milliers d'années dans le passé de Mystara (l'univers de Basic D&D). Ce Blackmoor est accessible grâce à une auberge, la Comeback Inn, qui existe en différents endroits et à différentes époques. Quatre modules ont été publié : DA1 Adventures in Blackmoor, DA2 Temple of the Frog, DA3 City of the Gods, DA4 Duchy of Ten. Un cinquième module, DA5 City of Blackmoor, n'est jamais sorti. En 1986 Arneson écrit The Garbage Pits of Despair un module pour AD&D publie en deux parties dans le magazibe Different Worlds (#42 et #43).

Par la suite Arneson s'est éloigné du jeu de rôle et a travaillé dans des sociétés d'informatique puis pour une université privée de Californie, Full Sail (où il travaille encore). Il a participé à un documentaire vidéo sur l'histoire du jeu de rôle et a même fait une apparition dans le (très oubliable) film Dungeons & Dragons en magicien lanceur de boules de feu.

Le renouveau
En 2004, Zeitgeist Games a produit une version d20 de Blackmoor (publié par Goodman games) sous la houlette de Dave Arneson. Zeitgeist Games qui édite seul ses jeux depuis 2006, propose un MMRPG (Massively Multiplayer Role Playing Game) qui compte à ce jour plus de cinquante modules.

Liens de références
Castle Blackmoor - le site officiel de Dave Arneson

Aucun commentaire: