lundi 8 septembre 2014

Valiant Universe the RPG : Narration partagée

Suite à une question de Franck sur la narration partagée je me suis dis que cela méritai un autre petit message.

J'avais été intrigué par 13th Age, un clone de D&D injectant du narrativisme notamment avec de la narration partagée (pour faire simple, les joueurs participent de manière active au déroulement de l'histoire). Ces principes de mastering sont totalement orthogonaux à mes pratiques aussi j'avais envie de creuser. Je ne suis pas allé très loin car je me suis rendu compte que mon groupe de joueurs n'était pas prêt à aller vers cette tendance, que ce n'était pas ce qu'ils cherchaient...et moi non-plus.

En revanche, si je n'avais aucune envie de mettre en branle pour ma campagne habituelle à base de classicisme et de mastering à l'ancienne. Néanmoins, je me suis aussi dit que pour un autre univers de jeu (contemporain, pulp ou super-héros) cela pourrait le faire.

Valiant Universe the RPG va encore plus loin. Le jeu ne requiert un meneur de jeu clairement défini. Il existe toujours (sous la forme d'un Lead Narrator ou LN) mais il passe à tour de rôle de joueur en joueur durant la partie. Le LN a aussi un droit de regard sur l'usage des pouvoirs qu'en font les joueurs.

Je vais essayer de décrire la manière dont se jouer VUTRPG (du moins ce que j'en ai compris) et attention je vais donner dans le sabir narrativiste.

Un scénario est un Event Brief qui est divisé en Scenes qui représente un moment particulier du scénario. Un Scene est découpée en TurnsDurant un Turn le Lead Narrator commence par prendre la main décrivant la situation et en faisant avancer l'intrigue puis chaque joueur va jouer en décrivant ses actions (Narrations) en s'appuyant sur la narration précédente.  Lors de la Scene suivante, le joueur à droite du LN devient à sont tour le LN
Ce implique que toute les scènes du scénarios sont décrites avant le début de la partie.

A moins d'avoir des joueurs particulièrement motivés et prêt à s'investir dans le jeu et dans l'univers, ces principes me semblent complexes à mettre en oeuvre. Complexe mais pas impossible. J'aimerai assez voir ce que cela donne avec des joueurs enclins à la co-construction d'une session de jeu.

2 commentaires:

Franck VIDAL a dit…

Merci pour ta réponse.
Il me semble avoir compris au travers de mes recherches sur le net que l'on pouvait jouer à ce jeu sans nécessairement utiliser cette narration partagée. Peux tu me confirmer cela ?

Raskal Pascal a dit…

Je pense que l'on peut jouer avec le même Lead Narrator scène après scène qui prend l'ensemble des décisions (en lieu et place du groupe).