samedi 25 janvier 2014

Session 13 : la cabane au fond des bois

Lorsque mon oncle, le baron Aulbes m'envoya Aulbesmil, un village qu'il fonda jadis, pour enquêter sur les disparations qui ravageait les rangs des forestiers, j'étais loin de me douter de ce qu'il m'attendait. Aulbesmil était prospère et envoyait régulièrement ses taxes grâce à la présence de deux officiels mis en place par mon oncle, Linnus Whocotte, le maire et Cloten le meunier, qui en réalité est un changeforme mi-homme, mi-rat.

Lorsque je décidais d'utiliser la cabane de chasse de mon oncle comme QG, je fus attaqué et capturé par un étrange groupe composé de nains et d'orques. Mes serviteurs furent tués et mon sort fut guère enviable. 

Mes rudiments en nain et en orque, me permirent de comprendre que ces êtres malfaisants attendaient une rançon de la part de mon oncle. Le chef, un certain Largo, dirigeait le trafic d'esclaves de la région pour le compte d'Oro, le Roi de la Montagne. Cloten le meunier était leur complice mais depuis peu de temps, il était devenu sanguinaire et cachait ses meurtres en utilisant un ours-hibou comme bouc-émissaire. Ghili la capitaine de la milice était sa complice ainsi que deux miliciens. Tout trois avaient fuis.

Largo et les autres nains étaient de plus en nerveux : un groupe de nains d'élite étaient attendus mais n'arrivaient pas (en réalité, ils avaient été massacrés par mes futurs libérateurs). Apparemment, ces guerriers nains d'élite devaient se rendre plus au sud pour découvrir ce qui était arrivé à un groupe d'explorateurs nains du Roi de la Montagne.

Après des jours qui me semblèrent être des semaines, le seigneur Alrik, le paladin Gael Halad, le mage Myrrdhyn (un enfant d'Aulbesmil) et l'agile Scaban, massacrèrent mes tortionnaires orques et nains.

Nous rentrâmes triomphant à Aulbesmil. J’eus à cœur de redonner au village sa vraie place dans la région. Je nommais un nouveau meunier (l'homme le plus dégourdi que je trouvais), je recadrai Linnus tandis que la paladin entrainait la milice pour en faire une réelle force de frappe.

Avec Alrik, nous nous rendîmes dans un village proche en amont pour les prévenir des dangers issus des esclavagistes et d'arrêter la dénommée Ghini qui était de mêche avec eux. A ce village de rependre la mauvaise nouvelle. Nous rentrâmes ensuite à Aulbesmil. Le jeune nain avait à cœur de se montrer sous son meilleur jour. Nul doute que la fortune de mon oncle l’intéressait car le nain avait de grandes ambitions. Pourquoi pas, après tout, car la baronnie de mon oncle se trouvait au sud des gorges traversées par la Saedre au sud de Wildsgate. 

Cela dit le nain devait revenir du périple qu'il comptait faire vers le sud. Lui et son groupe cherchait un ancien fortin datant de l'époque où les hommes avaient voulu civiliser les Sylvan Downs. Le lieu se trouvait à quelques lieues du village de Bewick et avait mauvaise réputation. Mais mes sauveurs semblaient avoir les reins solides.

Aucun commentaire: