vendredi 11 mai 2012

La milice du Hameau de la Tour

Malgré sa taille modeste, le Hameau de la Tour entretient une milice composée d"un capitaine, d'un prévôt et de huit miliciens. De plus la milice est régulièrement renforcée par des volontaires issus du village. De nombreux jeunes désœuvrés ou délinquants passent plusieurs semaines au sein de la milice pour apprendre la discipline et être formé aux bases du métier des armes.

En plus de son rôle de maintien de l'ordre et de protection du village, la milice est suffisamment aguerrie pour partir en expédition contre les ennemis du mage ou du village (bandits, monstres belliqueux et ainsi de suite).


Isolda
Cette rousse incendiaire est une ancienne aventurière qui est arrivée en même temps que le seigneur mage. Elle occupe aujourd'hui la fonction de capitaine de la milice. Malgré sa quarantaine d'année, elle reste une combattante farouche et impulsive. Isolda dirige la milice avec fermeté et talent. Dans son passé tumultueux, la capitaine partagea les aventures d'Adrakal et la rumeur prétend qu'elle ne partage pas que cela et qu'elle serait aussi la maitresse du mage. Elle porte en général une cuirasse de fer bleuie et manie à deux mains une épée longue avec une garde rallongée.

Donell
Cet ancien fermier s'est reconverti très tôt dans le métier des armes. On dit qu'il a servi dans l'armée impériale comme chasseur de déserteurs. Le hasard l'a amené au hameau où il a rempli la fonction de Reeve, un agent du mage devant faire appliquer l'ordre parmi la population. Il sert aussi de sergent d'armes (soldat professionnel) au sein de la milice. Il porte en général une armure de cuir et de mailles renforcée par des plaques de métal et manie l'épée.

Les miliciens
Les miliciens sont d'origine diverses et au final peu d'entre eux viennent du village comme le prouve le dernier arrivé, un certain Gareck. La dotation standard d'un milicien est composée d'une armure de cuir souple, d'un épieu, d'un arc court et d'une épée courte. Mais chaque milicien porte et manie une autre arme fruit du passé tumultueux de certains. Il arrive souvent que les villageois viennent renforcer ponctuellement la milice.

Aucun commentaire: