mardi 25 février 2014

Session 14 : la chasse aux primes

La chasse
La vie d'un chasseur de primes n'est pas de tout repos mais j'ai survécu à ce métier depuis plusieurs années. J'ai débuté de force dans ce métier : un membre du Conseil des Cinq m'a pris la main dans sa bourse et il m'a laissé le choix entre avoir les mains coupées ou servir le Conseil. J'avais vite prit ma décision. 

On me connait sous le nom de Roddenback et je passe ma vie sur les routes pour rendre des "services" aux autorités des Sylvan Downs. Récemment, j'ai remonté la traces de nouveaux trafiquants d'esclaves qui sévissent depuis plusieurs mois. J'ai fait en sorte que Goffry le patron du comptoir de Creux-du-Rocher soit mis hors circuit. Son auberge fortifiée était une plaque tournante du trafic. Là, j'ai appris qu'un groupe d'aventuriers était passé par là et avait sévit au comptoir et sur le chemin. Plus tard j'ai découvert qu'ils avaient nettoyé Aulbesmil des agents locaux de Loro le Roi de la Montagne : Cloten le meunier et sa clique et Largo, un nain qui dirigeait une bande de nains et d'orques. Ils avaient aussi libéré Lysandre un bellâtre et surtout neveu du baron d'Aulbesmil. Je me suis rendu à Aulbesmil pour vérifier que ces aventuriers étaient bien ce qu'ils prétendaient être. Mouais. De toute façon je n'ai jamais aimé Aulbesmil : les gens sont insouciants et peu intéressés par les difficultés des autres; ils vont au plus simple. 

Mais je n'ai aucun doute sur le fait que le trafic d'esclaves est loin d'être démantelé dans sa totalité. De plus pourquoi le Roi de la Montagne a besoin d'autant d'esclaves ?

Linnus Wholcotte, le maire placé là par le vieux baron Baron Aulbes m'a indiqué que la tête de Ghini Œil d'aigle, la nouvelle capitaine de la milice, avait été mise à prix quelques centaines de pièces d'or. Un colporteur venant de Bewick m'a indiqué qu'une femme correspondant à sa description avait été vu là-bas. Et comme les fameux "héros" doivent aussi se rendre à Bewick, j'ai fais en sorte de les accompagner. Cela me permettra aussi de garder un œil sur eux.

Une milicienne incendiaire
Une jeune femme d'Aulbesmil nommée Azorine, a aussi rejoint le groupe. Cette milicienne formée par le paladin semble avoir trop écouté les histoires héroïques de ce dernier et veut partir à l'aventure et découvrir le monde. Cette ancienne servante semble avoir un caractère bien trempé et devrait donner du fil à retordre aux fortes têtes du groupe. Elle manie l'épée à 2 mains avec détermination.

Sur la route
Nous avons pris la route un matin où le temps couvert a tourné à l'orage en fin de journée. Nous avons croisé deux colporteurs et leur carrioles.Il y a eu une altercation qui a mal fini : le mage Myrrdhyn a tué un routier antipathique en le faisant exploser par la magie. Cet assassinat a laissé les autres membres du groupe quasiment sans réaction, à part le nain qui a indiqué qu'il s'agissait d'un acte inconsidéré et lourd de conséquences. Suivant comment les choses évolueront, je me ferai un plaisir de porter à la connaissance des autorités le meurtre du routier. Tout dépendra de la suite des événements. 

Le soir, la pluie redoublant, j'ai fini par trouver de quoi nous abriter pour la nuit sous la forme d'une grotte à flanc d'une colline émergeant de la forêt. Le paladin ayant réussi à convaincre Futé (son cheval) de rentrer dans la grotte, nous avons pu enfin prendre nos dispositions pour la nuit...qui fut courte. La flore nous a attaquer et a essayer de nous dévorer. Est-ce en rapport avec la pulsation verte qui a éclairé la caverne ? On a fini par s'en sortir et détruire mousse et plantes tombantes. Tout le monde s'en est  bien sorti sauf le mage qui a failli mourir étouffé par la mousse. Visiblement il a le sommeil lourd mais heureusement la jeune Azorine était là et lui a pratiqué les premiers secours. Scaban a découvert sous la mousse une étrange orbe d'un vert sombre assez dérangeant. Il a aussi mis à jour le corps d'un homme, probablement l'ancien propriétaire de la boule. Le magicien, plus doué par les connaissances que pour s'éveiller lorsqu'il a du danger, nous a expliqué que cette sphère de verre venait d'un autre monde et que le cadavre s’appelait Erryll le mage. Il l'a entouré d'un chiffon...avec çà on est en sécurité, c'est sur !!!.

Bewick


Le lendemain soir, nous sommes enfin arrivé à Bewick. Ce petit village de quelques centaines d’habitants est connu dans tous les Sylvan Downs pour son marché local et son grand temple dédié à Ildavir. De plus Bewick se trouve sur la route qui mène à Oaken Meet, lieu sacré et capitale des Sylvan Downs. En plus du village, on trouve quelques fermes aux alentours et des horticulteurs pour herbes médicinales et alimentaires et des épices. Les artisans sculpteurs coupent eux-mêmes leur bois. Le village est aussi célèbre pour la ruine d’une antique forteresse qui se trouve à une heure de marche un peu plus loin au sud-est.

Les habitations sont en pierre et en bois. Elles sont bien entretenues, preuve que ce petit point de passage est prospère. On trouve dans le village quelques références (sculptures, enseignes) à un dragon de couleur doré ou bronze. Les habitants disent que de tout temps, le dragon était utilisé comme décoration. Pourquoi ? Ben c’est joli.

Nous avons pris nos quartier à l'Auberge du Chat Cornu, un établissement cossu et dispendieux tenu par Raffin Grawley, un jeune homme aimable. Seul Scaban a accepté de partager la chambre de Myrrdhyn, Gael préférant dormir dans la salle commune. Le soir nous avons eu droit à un récital donné par une femme de petite taille au visage carré. Les chansons étaient mornes mais dérangeantes. Cette chanteuse nommée Vinta a attiré l'attention de Scaban qui a suivi la femme jusqu'à chez elle. Cette Vinta semblait nerveuse lorsque le nom de Ghini avait été prononcé.

Gael qui visiblement aime cirer les souliers des autorités, a réussi à s'entretenir avec Oric, le commandant de la tour de garde, pour obtenir le droit de visiter la forteresse en ruine. Il faut dire que tous les habitants nous déconseillent de visiter la ruine à cause des monstres et des fantômes des anciens habitants qui hante l'antique forteresse. Balivernes ? 

Je connais Oric de réputation : cet ancien mercenaire n'est pas un tendre mais il protège Bewick avec efficacité. Le paladin a aussi rendu visite au temple d'Ildavir, la déesse de la nature et de la création. Il s'est entretenu avec Thuriss l'un des prêtres.

Une chimère bien réelle
Le lendemain matin nous sommes parti pour la forteresse en ruine. J'ai facilement trouvé le sentier qui doit conduire à ce lieu.
En prenant la tête avec Scaban nous avons découvert une étrange créature  qui dévorait un daim près d'un tas de bois. Nous avons tenté une manœuvre de contournement mais le monstre s'est précipité sur de nouvelles proies : les autres restés à l'arrière. Le combat fut épique du moins de ce que j'en ai vu. Le mage a une nouvelle fois succombé, submergé par le nuage empoisonné projeté par la tête de serpent. Je ai entendu râler le mage car le nuage avait eu le très mauvais goût de ne pas rester bloqué par les arbres.

Le paladin qui a des idées arrêtées sur tout a décidé que cette créature était l'expression du mal. J'ai pris le temps d'examiner le monstre ailé qui a le corps et la tête d'un lion qui est flanquée de deux autres têtes : une de serpent et une de chèvre cornue. Il est probable qu'un mal ancien rôde...

Est-ce en lien avec les suppositions d'Alrik, enfin Maître Alrik comme je dois l’appeler ? Le nain trouve que les habitants se conduisent comme s'ils n'avaient rien à craindre des esclavagistes. Oric a t'il passé un marché avec les sbires de Loro ? ou personne, y compris ces nains maudits ont envie de casser les couilles au commandant Oric ?

3 commentaires:

Siwukyl a dit…

Elles sont bien des cartes de village. Tu les piques où ?

Raskal Pascal a dit…

Je l'ai honteusement piquée d'un scénario du marché et j'ai ensuite rajouté du texte en français

Le module en question : Trouble at Hobgoblin Hill

Siwukyl a dit…

ah zut je pensais que tu avais un petit logicile ad hoc. Merci qd même