mardi 6 août 2013

L'Ancre du Suzerain d'Acier


Le regroupement du peuple nain au sein de l'Ancre du Suzerain d'Acier (Holdfast of the Steel Overlord) est dû au prophète Nomothamai qui prédit l’avènement de l’Age de l’Homme. Au lien de se lancer dans une guerre perdue d’avance, le Peuple Barbu abandonna ses mines disséminées ici et là et concentra ses forces en connectant entre-elles les citadelles situées autour des Montages d’Ul Dominor. Les clans s’unifièrent sous l’égide d’un seul Suzerain et du Conseil des Clans. Le Suzerain actuel est Saraas Helsborne, une longue-barbe robuste qui est monté sur le trône il y a une centaine d’années et qui devrait diriger les nains pour encore pour trois cent ans. Les nains ont maintenu leur culture guerrière intacte avec un respect à la lettre de la loi. 

 
Les corridors du Holdfast sont ouverts à toutes les races mais peu de personnes sont capables de tolérer la vie dans les sombres galeries ou dans les mines moites. La plupart des visiteurs viennent pour assister aux marchés saisonniers, et il n'est pas rare de voir des milliers de commerçants dans les salles extérieures du Holdfast. Les nains sont ouverts au commerce, ils envoient régulièrement des cargaisons de mithirl et d’adamantium aux elfes et entretiennent des relations cordiales avec les seigneurs-barons de l’Empire de Crieste .

Les villes naines sont souterraines, cachées sous la montagnes ou au fond de canyons escarpés.
Les éléments exposés comme des tours ou les portes sont toujours bien défendues et ne peuvent être accessibles que via des tunnels. Il existe de nombreux bastions qui ont fait serment d'allégeance au Suzerain d'Acier, mais les plus connus sont présentés ci-dessous.

Ul Balhar (Ul signifie champ de  bataille), la capitale, connue pour l’esprit combatif de ses guerriers et prêtres guerriers. Cette métropole d'un peu de moins de 30 000 habitants est d'une puissance sans pareil, avec ses cavernes agrandies et renforcées, ses galeries décorées de fresques martiales et son labyrinthe de mines. Il faudrait les armées de plusieurs nations pour essayer de la conquérir. L'infanterie lourde, les combattants des tunnels, les sapeurs et les artilleurs sont toujours au sommet de leur capacités guerrières en protégeant la cité des hors de maraudeurs humanoides et géants. Les guerriers et les prêtres guerriers sont révérés par le peuple.

Stalgard une petite ville de 7000 habitants située sur la rivière Saedre au nord et à l’est de Crieste qui sert de centre de commerce avec les nations de l’ouest. Les marchandises sont transportées sur des barges puis hissées sur plusieurs centaines de pieds à partir de larges balcons de pierre surplombant de hautes falaises du mont Ajai. Dans les bazars et les cavernes étouffantes au plafond bas, les commerçants nains échangent des fines lames, des armures, et des lingots brillant contre viandes fumées, fromages, fruits et légumes. Les commerçants nains sont connus pour leur avarice et les habitants du nord trop pinge sont souvent accusés d'avoir des "cousins à ​​Stalgard". Bien défendue, la ville est moins martiale que la plupart des bastions nains. Néanmoins, des porteurs de haches nains patrouillent les balcons et les bazars, tandis que des artilleurs bien formés scrutent le ciel. La précision des servants nains est connue dans toute les Terres du Nord, tout comme la létalité de leur carreaux aussi acérés que des lames de rasoirs. De plus les carreaux bénéficient souvent de sorts qui causent de terribles blessures, qui sèment la panique ou paralyse les créatures volantes. 

Ul Gaolnor un petit château de 1500 habitant, abrite les combattants les plus farouches combattants du peuple nains. Ce bastion a vu plus de batailles que tous les autres cités naines cumulées. Avoir servi dans ce bastion est un honneur et attire l'admiration. Les formidables ports de fer d'Ul Gaolnor sont flanquées de deux massives tours de pierre. La forteresse est commandée depuis 90 ans par le général Durgin Dwurthiel, respecté par les hommes et craint par ses ennemies. Son chagrin d'avoir perdu tant de nains au combat n'a pas encore entaché sa capacité à commander.

Ul Yazhmotk une grande ville d'un peu moins de 4000 habitants, célèbre pour ses maitres-artisans et ses ingénieurs. Il n'est pas rares que les vieux sages, artisans et guerriers viennent finir leur vie dans ce bastion. Par conséquent, nombreux sont les apprentis qui viennent en pélerinage pour apprendre des maitres ou seulement admirer les vastes collections d’œuvres de maitre. Le bastion est dirigé par 7 maitres artisans élus par leur guilde respective. Au delà de leur mission politique, il représente la force de la culture naine.

Zan Tarkhaal un château abritant environ 2000 nains dont les plus puissants lanceurs de sorts du peuple nain que ce soit des sorciers de guerres ou des prêtres de batailles.  Le peuple vaillant de Zan Tarkhaal est farouchement passionné (même pour des nains) au sujet de leurs études; ce qui entraîne une collaboration inhabituelle entre les lanceurs de sorts profanes et divins. Le dirigeant en titre de la ville est un jeune général nommé Yuthor Relmarok, un nain avec peu d'intérêt et encore moins de respect pour les études mystiques. Relmarok est venu à considérer son poste comme une forme de punition, et passe son amertume en trouvant des moyens pour entraver le travail des lanceurs de sorts.

Aucun commentaire: