lundi 22 avril 2013

Une rencontre inatendue

La taverne du Mug et de la Lame était remplie en cette soirée frisquette. Des gardes d'une caravane arrivée le jour même dépensaient leur maigre solde en ale fraiche et hurlaient des chants de guerre. Marshak, le Reeve de Wildsgate observait du coin de l’œil ces potentiels perturbateurs. Ancilith la patronne du lieu, une jeune femme attirante aux traits vaguement elfique, fit signe aux mercenaires de se taire car comme tous les soirs, elle allait chanter. Sa voix mélodieuse s'éleva dans l'air embrumé de la taverne puis son doux chant se transforma en une terrible chanson à boire que tous reprirent de bon cœurs.

Dans un coin isolé du reste de la taverne, quatre personnages devisaient autour d'une carte représentant vaguement la région au nord de la Cité Libre de Wildsgate. Les habitués du lieu les saluaient avec un certain respect en passant à côté d'eux car il était devenu de notoriété publique que le nain Alrik, le paladin Gael Halad, le Père Luk, l'aventurier Scaban et leur serviteur Grick, allaient vers une mort certaine en se rendant dans les Terres Sauvages. Par quelle indiscrétion, l'existence de leur expédition était parvenu aux oreilles de tous restait un mystère. Grick s'était levé et avait rejoint les brailleurs. Il chantait faux mais fort.


Après s'être interrompu durant le "récital" d'Ancilith, le petit groupe avait repris ses discussions. A ce moment précis, un jeune homme s'approcha et salua d'une voix douce les quatre hommes. Il n'était pas un inconnu car le groupe l'avait déjà croisé dans la taverne ou même à l'auberge de l’Étoile Tombante où il résidait dans une petite chambre. De près l'homme n'était pas si jeune que cela mais avait une belle prestance malgré une tenue un peu usagée. Il portait une simple robe de bure teintée de bleu sur une chemise blanche. Une ceinture de cuir marron ouvragée lui enserrait la taille et supportait une petite dague. Ses cheveux blonds mi-long maintenus par un serre-tête encadrait un visage avenant dont la peau avait été halée par une vie au grand air. L'inconnu indiqua s’appeler Mÿrrdynn et pratiquer l'art noble de la magie. Il précisa qu'il avait eu connaissance de l'intention des personnages de partir explorer le nord. Lui-même le désirait ardemment mais seul, il savait n'avoir aucune chance de survivre. Sa requête était simple : rejoindre le groupe et participer à l'aventure.


(les présentations et les questions/réponses se feront en début de séance).

Alrik et ses compagnons demandèrent au mage de s'éloigner, le temps de discuter entre eux. L'homme obtempéra considérant que c'était tout à fait naturel. Le débat sembla durer une éternité mais au final, Alrik fit signe à Mÿrrdynn de revenir. Après avoir indiqué tout ce qu'ils attendaient d'un compagnon d'aventure, le nain tapota la table et indiqua que pour sceller leur accord, le mage devait payer sa tournée. Ce dernier ouvrit une maigre bourse d'un air un peu gêné sous l’œil très attentif de Scaban. Gael prit la parole et indiqua qu'il parait la tournée de ses propres deniers. Le sourire du mage s'estompa un peu lorsqu'il vit que le Père Luk le regardait fixement d'un air difficilement pénétrable.

Aucun commentaire: