mardi 28 février 2012

Le caveau perdu de Tsathzar Rho (Session 5 du 24/02/2012)

Mémoires d'un guerrier nommé Braban

Piaule fouillée, quelques babioles trouvées dont un beau bouclier pour l’elfe. Postérieur inspecté, tout est en ordre, on peut décamper.

Pause réflexion : y a pas, je comprends les interrogations du chef mage du hameau. C’est tout bizarre dans ce coin. L’herbe couleur dégueulis arrosé au vin rouge, ogre pustuleux plus proche d’un tas de barbaque avarié que d’un géant consommateur de chèvre, qui se prend pour un ténor, braillant à tout va la chansonnette à la gloire des malades mentaux ; louche tout ça.

On décide d’investiguer dans la caverne dont la grotte du baryton pestiféré forme l’entrée. On passe des heures dans des salles noires, froides et humides, ou les gouttes d’eau suintantes des stalactites se substituent aux rais du soleil et s’associent à l’écho pour nous jouer un requiem en mélancolie mineure. M’inspire ce lieu ténébreux.

Nous rencontrons quelques autochtones. Peu accueillant et pas causant. Faut dire qu’il n’y a rien à becquer dans cette sinistrose. Alors, l’ont faim les bestioles, et plutôt que jacqueter, ils préfèrent becqueter. Les premiers furent des gros moustiques, des « stirges » comme dirait le rôdeur. Si la trompe aiguisée de ces vampires ne pénètre pas la maille, y transperce les robes de mage. Sur le carreau la magicienne. Sans la divine intervention de la petiote, elle serait plus de ce monde la sorcière.



Quant à notre seconde rencontre, celle-là, l’est retord. Elle se colle au plafond à la méthode caméléon. Elle attend qu’un elfe passe sous elle, et là elle ferme les volets : on y voit que goutte, même avec les torches. Puis elle se laisse choir sur le bellâtre pour le bouffer. S’en est sorti le bougre, mais t’aurais vu sa tronche. Tout juste bon à figurer en première place des horreurs qu’on voit dans les foires contre quelques piécettes. La moine a réussi à lui redresser le portrait. L’a échappé belle.

Bref, que dalle dans ce dédale. Mais c’est sans compter nos deux gamins qui se tirent la bourre. Les voilà partis faire un concours de grimpette. La revanche qu’ils appellent cela. Faut dire, balaises ces deux-là. Champion du monde de lancer de grappin, avec une seule corde et une torche, ils montent le long de la seule ouverture qu’on ait trouvée : une sorte de cheminée naturelle ; puis disparaissent durant de longues minutes. Je me dis un instant qui sont tombés sur un os. Penses-tu, revoilà le freluquet, la mine réjouie. Manifestement, maintenant ils sont à un partout. Tout fier, il nous hèle du haut de son perchoir qu’ils ont rencontré quatre kobolds. Puis il ajoute tout excité qu’il en a éliminé quatre et nous demande en se marrant combien son pote en a occis. Cela dit, il nous explique que les bestioles l’étaient patibulaires, genre écaillées avec de drôles d’yeux et un comportement à tendance fanatique. Ils portaient tous autour du coup un pendentif en or qui représente une main à trois doigts ; même style que le tatouage d’un des esclavagistes de l’autre jour. Houlà, l’affaire se complique. 
En fait, nos deux mômes ont découvert une autre salle là-haut, et nous invitent à nous y rendre. Pour cela le rôdeur a fixé deux cordes et s’apprête à nous hisser. Vu ses muscles, va falloir y mettre du nôtre. Je retire ma ferraille, et …

Texte de Marcapuce

Butin
Après avoir failli sombrer sous les ténèbres enveloppants d'une Mante Obscure, Lufy et reste du groupe parvint en rampant dans une grotte plus large. Là, un coffre encastré dans une anfractuosité se révéla trop tentant pour des personnes avides de richesses. Lorsque Scaban essaya de crocheter le  coffre, quatre pantins de bois s'animèrent et attaquèrent les intrus. Ces derniers détruisirent facilement les marionnettes malgré le plafond bas les forçant à se battre à genoux. Le coffre qui datait de plusieurs dizaines d'années contenait le trésor d'une bande de voleurs aujourd'hui vraisemblablement décimée.

500 PO en pièces d'or et d'argent, 6 gemmes valant 100 PO chaque
2 grappins rouillés et 15m de corde élimée
3 parchemins magiques avec chacun 1 sort : Magic Shield (page 146), Read Magic (page 152), Spider Climb (page 156).


Aucun commentaire: