lundi 12 septembre 2022

De Drakar och Demoner à Dragonbane


Drakar och Demoner (Dragons et Démons) fait partie des jeux qui m'ont toujours fasciné comme Dragonquest, Dragon Warriors,  Adventures in Fantasy et Powers & Perils. Mais à la difference de ces derniers je ne l'ai jamais eu en main. Drakar och Demoner est un jeu med-fan suédois publié au début des années 80 par la société qui va devenir Target Games (Mutant Chronicles, Warzone, etc.). DoD était une transposition de Basic Roleplaying (Chaosium) et du Magic World de Worlds of Wonder (le seul jeu où l'on pouvait trouver du med-fan classique chez Chaosium). Le jeu a connu plusieurs incarnations et évolutions et a fini chez Riotminds, tout comme l'univers du jeu (il y a eu aussi une version se passant dans le monde Chronopia, le jeu med-fan dérivé de Warzone). RiorMinds a publié par la suite un jeu sur l'univers de Trudvang qui avait servi aussi de cadre de jeu pour DoD. Tout cela est basé sur ce que j'ai lu ici et là. En revanche je possède bien Ruin Masters (magnifiquement illustré), un jeu ayant hérité de DoD mais dont le système ne m'a pas séduit.



Lorsque Free League Publishing a annoncé  "A legend is reborn" en proposant Dragonbane, une édition réimaginée de Drakar och Demoner, j'ai pledgé sans trop réfléchir. Récemment j'ai récupéré le Quickstart au format pdf du jeu avec l'essentiel des mécaniques du jeu, un peu de magie, un scénario d'initiation et des pré-tirés. Ma première lecture m'a entousiame : déjà ce n'est plus du d100 mais du d20, les règles sont simples et limpides tout en proposant une certaine profondeur (à confirmer à la lecture des règles complètes) et mixe old school et principes récents (comme les avantages/désavantages).

Je vais me faire le scénario d'introduction histoire de voir si le jeu résiste à ce premier crash test et puis comment résister aux illustrations.






Aucun commentaire: