dimanche 22 novembre 2020

Entre les mondes : partie 1

Le manoir de Dérizun

Cela fait longtemps que j'essaye d'attirer ma femme vers les mirages du jeu de rôle. Elle a participé à quelques séances et même si elle s'est amusée avec son personnage fétiche, une guerrière au tempérament aussi volcanique que sa chevelure rousse, la longueur des séances habituelles (entre 4 et 6 heures) ne lui conviennent pas. J'ai profité du confinement pour raviver la flamme et lui proposer des séances courtes (entre 1h30 et 2h00) dans un univers med-fan classique avec les règles de Chroniques Oubliées Fantasy qui sont parfaites pour du jeu en mode détente. Mais ma femme m'a surpris car elle m'a demandé un type d'aventures que je n'avais pas prévu : Azaurine sa guerrière passait par une porte et se retrouvait à notre époque au milieu d'un centre commercial. Un défi que j'ai bien évidemment relevé...et ma chère et tendre s'est rendu compte que le défi était aussi pour elle. 

Introduction
Armane l’apprenti du magicien Deridzun recherche de l’aide. Il était venu au village de Nolis pour chercher du ravitaillement avec sa charrette à bras et en retournant à la demeure de son maître, il a vu des humanoïdes étranges qui entraient et sortaient comme s’ils étaient chez eux et en plus ils emmenaient à l’intérieur du manoir des femmes et des jeunes orcs qui étaient enchaînés. Armane a pris peur et il est retourné à Nolis trouver de l’aide. Comme le Mage Deridzun n’était pas en bon terme avec le seigneur du coin, Armane a demandé de l’aide à une guerrière qui venait de dépenser ses derniers florins dans une auberge cossue.

Dans la demeure de Deridzun
Azaurine découvre un salon du musique avec un instrument étrange (un piano).


Azaurine occis un chef orc et deux sbires qui étaient venu chercher leurs congénères enlevés par des hommes capables d'une magie étrange (armes à feu). Azaurine n'a pas voulu discuter avec le chef orc et a massacré les humanoïdes.
 
 

Après avoir fouiller le manoir, la guerrière passe une porte nimbée d'une étrange lumière bleue et se retrouve...

Dans un autre monde
...dans un centre commercial où son épée bâtarde et sa cotte de mailles font sensation. Les passants s'interrogent, tournage ? cosplay ? évènement organisé par le centre ? Une employée du centre vient lui demander des comptes (elle fuira devant la vindicte guerrière qui mettra en fuite des agents de sécurité).
 
 
Un homme mystérieux armé d'une arbalète de poing étrange (pistolet) et un long sabre, demande à Azaurine de le suivre mais la guerrière, méfiante, refuse et met à terre l'homme d'un magistral plat de son épée.
 

Le centre commercial demande aux visiteurs de sortir. Azaurine en profite pour s'éclipser mais toujours à la recherche de points de repère connus. Elle finit par se retrouver dans une zone un peu glauque où elle est prise à partie par des loubards qui finiront éventrés par l'épée (les plus intelligents auront fui).


Azaurine après avoir exploré le jardin s'apprête à repartir, quand un homme mystérieux l'aborde et lui demande de le suivre. Pour une fois elle accepte le conseil et ne fait pas parler sa lame. Elle monte dans un étrange carrosse de métal qui l'amène avec l'homme en blouse blanche à un manoir imposante en dehors de la ville et de ses immondes cubes de métal et de pierre.

A suivre...